Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 21:42
La Poste à Faverges en Haute-Savoie (3)

B - 3 - Les oblitérations mécaniques permanentes

En France, elles débutèrent dès août 1882. La première machine fut conçue par Eugène Daguin mais le bureau de Faverges n'en fut pas doté.


Le bureau de la Poste favergienne est équipé dès le début des années 1950 d'une machine SECAP apposant une oblitération sur les timbres des lettres et cartes transitant par le bureau :


On voit apparaître seulement en 1955, la première oblitération mécanique publicitaire à la Poste de Faverges., vantant le caractère de cité industrielle et le "CADRE ENCHANTEUR" de la commune. Cette première oblitération restera en service jusqu'en 1968, soit pendant 14 ans.

 

En 1967, le « code postal » est instauré et le cachet à date accompagnant la flamme devient « 74 FAVERGES »


 

En 1968 donc, afin de mieux faire connaître le cadre enchanteur de notre ville, le Conseil municipal dote la machine de la Poste d'une flamme illustrée.

Qui passera à droite du cachet postal en 1970.

Enfin, en 1978, le nouveau Conseil Municipal veut rénover cette flamme illustrée, déjà vieille de dix ans, et propose un projet à l'Administration postale qui le refuse. En effet, les mots « Vacances sauvages » proposés ne plaisent pas.

Ainsi, depuis mai 1978, l'oblitération mécanique de la Poste de Faverges est devenue une série de 5 lignes ondulées faisant plus penser à des « Vacances à la mer » qu'à des « Vacances en Savoie ».

 

Cette situation resta en l'état jusqu'en septembre 1983, jour où la mairie de Faverges accepta de mettre en service à la Poste la flamme choisie lors du concours lancé par l'Office de tourisme et le Club Philatélique, avec la nouvelle devise « Entre lac et montagnes ».

 

Puis vint 1989. Le changement de municipalité entraîne la modification de l'image de Faverges qui intégre un autre message montrant sa volonté d'aller de l'avant, dans le mouvement d'une flèche pointant vers le futur. Cette flamme pulicitaire restera en cours jusqu'en 2001.


La flamme publicitaire n'est pas reconduite au changement de municipalité.

 

A nouveau, la flamme postale reprend ses « vagues de mer » pour ne plus les quitter jusqu'à la disparition totale des machines à oblitérer.


Ce n'est que ponctuellement que des associations locales telles que le Club de philatélie, les Amis de Viuz-Faverges, la MJC et le Comité de jumelage entreprirent une action promotionnelle particulière en utilisant les possibilités de ce type de communication qui existait à La Poste.

Mais ce temps-là est révolu !

 

 

Bernard Marie PAJANI

Président du

Cercle Philatélique Cartophile et Généalogique Favergien

Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Philatélie
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 21:40

La Poste à Faverges en Haute-Savoie (2)

B – Les oblitérations de la deuxième période

En 1876, les cachets « gros chiffres » furent mis au rebut. Le cachet à date devenait aussi oblitérant et devait être frappé deux fois sur le pli : le premier servant de cachet de départ, comme auparavant, le second annulant le timbre-poste.

 

B - 1 - Les cachets à date « manuels » avec le numéro départemental « 89 »

De 1876 à 1884, ce furent les cachets à date avec le numéro départemental 89 pour Faverges qui furent utilisés comme cachets oblitérants.

 

a) le mois en lettres

sans le numéro de la levée

deux cercles de 12 et 22 mm              1861



b) le mois est en lettres

l'heure de la levée est indiquée

deux cercles de 14 et 23 mm              1875





B - 2 - Les cachets à date « manuels » avec le nom du département

Mais régulièrement, l'Administration fournit les bureaux d'un nouveau cachet à date comportant le nom du département en abrégé ou en entier.

Enfin, on rencontre au fil des années, les cachets manuels suivants :

a) le mois en lettres penchées

avec le numéro de la levée

le cercle central est en pointillé

deux cercles de 14 et 22 mm             1888



b) le mois en lettres penchées

avec le numéro de la levée

le cercle central est en pointillé

deux cercles de 15 et 25 mm             1903

 

c) le mois est en lettres bâton

avec le numéro de la levée

deux cercles de 14 et 22 mm            1906



d) avec l'heure et les minutes

mois en chiffres

le département est en entier

deux cercles de 16 et 22 mm             1908

 

e) heure et minutes

année est à deux chiffres

département est en abrégé

deux cercles de 15 et 25 mm              1923






B - 2 - Les cachets à date « manuels » à un seul cercle

a ) année à deux chiffres

département en abrégé

diamètre de 26 mm                              1913



 

b) heure et date sur une seule ligne

dit « Horoplan »

cercle de 27 mm                                  1943





c) année à quatre chiffres

département en entier

cercle de 27 mm                                   1949





d) heure avec H

trait d'union entre jour et mois

lettres du département plus rapprochées    1952





e) idem

deux points entre les mots                  1959





B - 3 - Les cachets à date « manuels » avec code départemental « 74 »

a) numéro du code départemental

* et encre rouge du receveur

cercle de 28 mm                                    1990




b) idem

encre noire du guichetier

cercle de 28 mm                                    1991

 

 

c) idem

cercle de 29 mm                                     1992

 





d) idem

cercle de 27 mm                                      2000



Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Philatélie
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 03:45

La Poste à Faverges dans le département de la Haute-Savoie

 

Au rattachement, le 14 juin 1860, le bureau de Faverges devient bureau de direction, puis de recette simple de troisième classe. Le département de la Haute-Savoie prend le numéro 89 dans la liste des départements français.

Le Directeur des Postes promulgue le communiqué suivant :

« A dater du 14 juin 1860, l'usage des timbres-poste sardes est supprimé dans toute la Savoie. Les bureaux de poste rembourseront pendant un mois le montant des timbres sardes qui leur seront présentés. »

A Faverges, comme dans la plupart des 80 nouveaux bureaux français, il arriva cependant que des timbres sardes furent oblitérés par des bureaux de Savoie, après cette date.

 

La Poste fut pourvue facilement en timbres français dès le 14 juin, mais il n'en fut pas de même des cachets oblitérants et des cachets à date.

 

 

A – Les oblitérations de la première période

A - 1 - Le cachet à date sarde : sur timbre français

C'est le cachet de 1849 qui était apposé sur le timbre servant donc de cachet oblitérant. Il est connu jusqu'au 29 septembre 1860.

 

 

A – 2 – Le cachet à date français : sans indication de la levée

  • de 1860 à 1862, avec cachet oblitérant 4215 en petits chiffres (c'est le numéro accordé, dans la liste des bureaux français, au bureau de Faverges de l'ex-Duché de Savoie)

 

La première date connue, pour un cachet « petits chiffres » de Savoie ou de Haute-Savoie est le 1er octobre 1860.

  • Du 1er janvier 1863 à 1869, avec cachet oblitérant 1471 en gros chiffres (c'est le nouveau numéro accordé à Faverges dans l'ordre alphabétique des bureaux français de la nouvelle liste).

Par suite de la seconde nomenclature dont la numérotation alphabétique des bureaux en service a fait passer Faverges du 4215e rang au 1471e, l'Administration redistribua, par mesure d'économie, les anciens cachets oblitérants à petits chiffres. Ainsi, le bureau de Faverges hérita du petit chiffre 1471 que l'on ne peut justifier que sur lettre car le cachet à date de Faverges est apposé en même temps sur le pli.

 

 

A – 3 – Le cachet à date français : avec indication de la levée

  • de 1869 à 1876, avec le même cachet oblitérant 1471 en gros chiffres.

Beaucoup plus tard, jusquaux années 1980, on retrouvera ce numéro "1471" sur un timbre humide de "Retour à l'envoyeur".

 

 

 

Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Philatélie
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 21:37

B – Les Timbres-poste et leurs Oblitérations

Par une loi du 18 novembre 1850, le tarif des lettres est « régularisé », et l'emploi des timbres-poste décidé, mais facultatif.

Il y eut quatre émissions en Sardaigne à l'effigie de Victor-Emmanuel II :

  • Le 1er janvier 1851 : 3 valeurs de 5c, 20c et 40c.

     

  • Le 1er octobre 1853 : 3 valeurs de 5c, 20c et 40c.

   

  • Courant 1854 : 3 valeurs de 5c, 20c et 40c.

   

  • Au début de 1855 : 3 valeurs de 5c, 20c et 40c

                   
  • complétées le 1er janvier 1858 par 3 autres valeurs : 10c, 80c et 3 lires.

    

Chaque émission se distingue des autres par des différences dans l'effigie de Victor-Emmanuel II, par une impression en relief ou par la couleur du papier.

Pour l'acheminement des journaux, il a été émis deux valeurs en 1860 : 1c et 2 c en noir.


Un timbre oblitérant spécial fut mis en service comme en France : cachet rectangulaire formé de petits losanges disposés en quinconce :

On le trouve en noir et en rouge sur le timbre sarde avec cachet à date sur l'enveloppe.

 

Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Philatélie
commenter cet article
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 21:00

La Poste à Faverges dans le duché de Savoie

 

Au début du XVIIIe siècle, la Savoie était dotée de deux grandes artères internationales : la route du Pont-de-Beauvoisin au Mont-Cenis, avec un embranchement sur Moûtiers, et la route de Chambéry à Genève, avec un embranchement sur Annecy, et un autre sur Thonon.

En 1720, un édit royal cite quinze relais de poste aux chevaux pour la première route. En 1772, la seconde route est citée avec six relais intermédiaires.

La restauration sarde, après le deuxième traité de Paris du 20 novembre 1815, allait développer considérablement le réseau routier, surtout à partir de 1818.

C'est ainsi qu'en 1835, l'état des relais de la Poste aux Chevaux comprenait dix routes différentes dont, bien entendu, celle qui nous concerne : la route d'Annecy à l'Hôpital (qui deviendra Albertville) par Faverges dont le bureau fut créé vers1824.

Ce fut d'abord un simple bureau de poste de cinquième classe, il devint un bureau de quatrième classe vers 1832, puis un bureau à remise par l'édit du 30 mars1836.

 

A – Les Marques Postales et les Oblitérations

A – 1 - La marque de port dû : 1825-1849

On la trouve en noir ou en rouge sur le recto de l'enveloppe.

                                Le montant de la taxe à percevoir est inscrit à la main AU RECTO de l'enveloppe.

               A – 2 - La marque de port payé : 1827-1856

On la trouve en noir ou en rouge sur le recto de l'enveloppe.

                           Le montant de la taxe est inscrit à la main AU VERSO de l'enveloppe


A – 3 - Le timbre à date : 1849-1860

On le trouve en noir ou en rouge sur un pli sans timbre, et de même sur un pli avec timbre.

Jusqu'au début d'août 1849, le nom des mois est en italien sur le bloc dateur ; à partir de cette date, c'est le français qui est utilisé.

Les bureaux devaient se procurer le nouveau cachet auprès de la Direction Centrale moyennant la somme de 4,50 F.

Le Directeur Général des Postes Sardes rappela, dans une circulaire de septembre 1853, l'emploi exclusif de ce cachet rond à date, mais il n'était pas toujours écouté.

Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Philatélie
commenter cet article
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 09:40
Une adresse incontournable en Pays de Faverges :
Cercle Philatélique Cartophile et Généalogique Favergien
24, chemin de Pré la Dame
74210 FAVERGES
09 51 70 80 06



Au service des collectionneurs depuis 1978, chaque samedi, en période scolaire de 14 à 17h, salle 101 de la Maison des Associations.

Service des Circulations Philatéliques :
Responsable :

Agnès Pajani, 48-chemin de Pré la Dame 74210 Faverges - 04 50 44 53 76
Accepte toute l'année des carnets pour ses membres :
- France oblitérés
- Timbres EUROPA oblitérés
- Pays d'Europe : oblitérés uniquement dont Allemagne - Pays-Bas - Suisse
- Nouvelle Calédonie
- Timbres "Helvétie debout" de Suisse
- Oblitérations de Savoie : Daguin - Flier - Krag - Secap
- Les Hommes et Femmes de Savoie
- Documents de ou sur la Maison de Savoie


Service de Bibliothèque :
Plus de 500 volumes disponibles chaque samedi lors des permanences.
Abonnement aux revues "Echo de la Timbrologie", "Timbres Magazine",
"Cartes Postales et Collections"
Abonnement aux clubs : ACEMA, AFPT, ASCOFLAMES.
Abonnement aux revues "Rameaux Savoisiens", "Revue du Cegra", "la Revue française de Généalogie"

Service du matériel :
Tout le matériel nécessaire au collectionneur philatéliste, cartophile ou numismate peut être commandé, au prix club, avec rabais consenti aux clubs.
Des arbres d'ascendance à compléter sont disponibles lors des permanences.
Il existe actuellement 3 modèles différents : comique - 5 générations - 6 générations.

Service de Circulations Cartophiles :
Le Cercle accepte de recevoir sous forme de photocopie
(24, chemin de Pré la Dame 74210 FAVERGES)
ou de scan (phila.faverges74@wanadoo.fr) toute carte des villages et villes suivantes :
Bassin favergien : Chevaline, Cons-Sainte-Colombe, Doussard, Faverges, Giez, Lathuile, Marlens, Montmin, Saint-Ferréol, Serraval, Seythenex, Tamié, Vesonne.
Beaufortain : Arêches, Beaufort-sur-Doron, Queige, Villard-sur-Doron
Talloires
Toute carte des villages de Haute-Savoie.


Section de Généalogie :
Réunion tous les 1er et 3e jeudis du mois, de 17h à 19h
Salle 101 de la Maison des Associations
Informations, contacts, résolution de problèmes, bibliothèque généalogique ...
En mairies : relevés d'actes, saisies sur informatique, numérisation d'archives ...

Un blog à consulter :
phila.faverges74.over-blog.com
Repost 0
Published by pajani bernard-marie - dans Philatélie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'un écrivain savoyard
  • Le blog d'un écrivain savoyard
  • : Activité littéraire de l'auteur. Activité des collectionneurs philatélistes, timbrés, cartophiles, génalogistes,... des Sources du Lac d'Annecy - Pays de Faverges (Haute-Savoie). Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur. Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien et après autorisation préalable de l'auteur.
  • Contact

Profil

  • Pajani Bernard-Marie
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges.
Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges. Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche