Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 21:19

MGEN

Taxer nuit gravement à la santé !

MGEN (1)Le plan de rigueur gouvernemental, construit sous la pression des marchés pour faire face à la crise de la dette, a été dévoilé le 24 août dernier. Sans aucune concertation préalable, il exige de la part des complémentaires santé, au 1er rang desquelles les mutuelles, de prélever sur les cotisations une nouvelle contribution, à hauteur de 1,1 milliard d'euros. Il s'agit ni plus ni moins d'une nouvelle taxe sur la maladie !

Alors qu'elles exercent des responsabilités déterminantes dans l'accès aux soins - sur les soins courants (hors affection de longue durée et hospitalisation), la Sécurité sociale ne rembourse plus qu'un euro sur deux -, les mutuelles sont définitivement transformées en collecteurs d'impôts. Depuis ce 1er octobre, sur 100 € de cotisations versées par un mutualiste, 11,72 € sont collectés pour le compte de l'État.

Les conséquences de ces taxes sur la santé sont connues : renchérissement du coût des mutuelles, démutualisation, frein à de meilleurs remboursements, aggravation des inégalités d'accès aux soins. C'est un fait : en 2008, le HCAAM (Haut Conseil pour l'Avenir de l'Assurance-Maladie) soulignait déjà que 15 % de nos concitoyens renonçaient ou reportaient des soins, et jusqu'à 30 % parmi ceux dépourvus d'une complémentaire santé.

Niant ces évidences, et notamment l'inéluctable hausse des cotisations, des parlementaires ont de surcroît menacé de s'en prendre aux réserves financières des mutuelles, les jugeant « excessives ». Ils sont allés jusqu'à préconiser un « impôt sur la fortune », sous la forme d'une taxe supplémentaire ponctionnant directement les réserves mutualistes. La MGEN a été formellement mise en cause, comme si elle devait - paradoxalement - payer le prix de sa bonne gestion.

Parce que les réserves de la mutuelle sont le bien commun des adhérents, chaque mutualiste MGEN aurait indirectement payé un « impôt sur la fortune » ! Chacun appréciera...

Ce projet de taxation des réserves des mutuelles n'a finalement pas été adopté. Mais l'exercice de stigmatisation a instillé le doute dans l'opinion sur les vertus de notre modèle de gestion. En l'espace d'un mois, le plan de rigueur s'est transformé en attaque en règle contre les mutuelles, la MGEN et ses mutualistes.

Dans ce contexte d'hostilité, le présent document n'a pour seule ambition que de rétablir quelques vérités.

 

MGEN (2)

MGEN (3)

MGEN (4)



Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Maladie
commenter cet article
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 06:50

Rappel des faits :

Après une longue période de corticothérapie dans les années 1980, j'ai enduré de fortes douleurs à la hanche droite, à partir de juillet 1999, après avoir dû rester de longs moments debout quasi quotidiennement. Des douleurs persistantes à la hanche droite m'ont contraint à utiliser des béquilles durant plus d'un mois. De nombreuses radios, puis deux scanners n'ayant rien décelé, j'ai supporté avec patience les douleurs. Celles-ci apparaissaient systématiquement après un épisode de port de charges mêmes légères, comme des valises pour des séjours de vacances.

Aucune amélioration n'apparaissant, et les douleurs persistant, il a fallu recourir à une IRM qui a montré une nécrose de la tête du fémur droit sur 4,5 cm2.

Le 8 octobre 2003, j'ai ainsi bénéficié d'une opération préparée depuis plus d'une année : une Ostéotomie de rotation du fémur droit. selon la technique Sugioka [http://www.soo.com.fr/soo_site/p_protec/aoo28/art05.htm]

Vers la fin octobre, la trop grande intensité des exercices de récupération musculaire entraîne la résurgence d'une maladie invalidante qui m'a déjà valu une mise à la retraite anticipée pour invalidité, une myasthénie, d’où la survenance d'une vision double m'obligeant à regarder la télévision avec un cache sur un oeil puis de changer d'oeil, des difficultés à manger, à mastiquer, à sourire, à parler... Je consulte le médecin du centre de rééducation fonctionnelle, le docteur TOBE qui me préconise de me reprendre en charge. Aussi, je cesse les exercices durant quinze jours à trois semaines, il me fait comprendre que je dois gérer ma myasthénie TOUT SEUL, avec l'aide de mon médecin traitant. Je reste donc trois semaines sans exercices, en fauteuil, en chambre, avec, pour toute kiné, des massages lymphatiques de la cuisse pour résorber les inflammations et les hématomes.

En décembre, une radio de contrôle pour des douleurs lancinantes depuis deux mois, douleurs que je supporte avec de plus en plus de difficultés, car elles m'empêchent de dormir, montre un débricolage de l'insertion du trochanter. Les difficultés de réparation du fémur se sont compliquées d'un éclatement du trochanter : ma jambe est difficilement récupérable. Je garderai de toute façon une boiterie qui actuellement est de 30 à 40 cm.

Comme il n’est pas possible d’intervenir tout de suite, l’opération étant trop récente, il reste deux solutions :

a) attendre six mois une calcification et l'intervention ne sera programmée que dans un an, pour enlever la broche et la plaque et le chirurgien replacera le trochanter pour tendre les muscles qui s’y insèrent.

b) en cas de non calcification, il faudra reprogrammer une Prothèse totale de hanche (PTH) sur mesure et le chirurgien réinserrera le trochanter avec une griffe, une plaque, un filin de tension et des cerclages ("enfin, tout ce qu’il faut, on sait faire", dit le chirurgien) : date prévue le 8 juin 2004.

En février 2004, une nouvelle radio montre une calcification de la tête du fémur mais les fortes douleurs m’empêchent de marcher : à chaque pas, l’appui sur la jambe droite est correct mais la décharge est très douloureuse, et parfois je laisse échapper un cri. Mais ni les kinés, ni le médecin, ni la chirurgien n'expliquent ces douleurs.

Finalement, une seule explication sera donnée, à la suite de la troisième radio de contrôle suivie d'un scanner : calcification normale sur le pourtour du fémur, mais en partie centrale il n'y a pas de pont osseux permettant une calcification complète.

Et une seconde opération prévue est effectuée, le 8 juin 2004, qui va prolonger mon séjour en Centre de rééducation fonctionnelle de deux mois supplémentaires jusqu'en septembre.

Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Maladie
commenter cet article
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 18:23
01 2004 Bernard, Marie LouiseBernard et Marie-Louise, mes voisins de table
01 2004 Daniel R  01 2004-07-20 Jean-Luc fête ses 40 ans
















Daniel et Jean-Luc, mes partenaires au tarot














01 2004 José














José, délaissé de la vie

01 2004 Sandrine, aguicheuseSandrine, aguicheuse

01 2004 Virginie, la championne au tarot













Virginie, championne au tarot
Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Maladie
commenter cet article
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 14:21
                         On ne passe pas 11 mois dans un établissement sans faire quelques connaissances auxquelles on peut apporter un peu de réconfort, dans un moment difficile. La plupart du temps, cela ne dure que 3 semaines mais pour certains, la remise en forme est plus longue, il faut un second séjour de prolongation.

                          Les journées s'écoulant toujours de la même façon, kiné ou piscine le matin, séances de remise en forme une partie de l'après-midi, le reste du temps doit être occupé. Ainsi l'on se rencontre lors des animations ou en salle de réunion où l'on pratique la belote, le scrabble ou le tarot.

01 2004 Anne, JLouis, Lucie, Joseph, Chantal et Valérie


                            Les "épaulards", ceux qui sont opérés d'une épaule, peuvent profiter des séances d'antalgiques pour s'adonner à leur jeu favori, à quatre autour d'une table. Cet après-midi, Anne, Jean-Louis, Lucie, Joseph, Chantal et Valérie en profitent cette fois-ci pour lire la presse du coeur et partager quelques douceurs.
 01 2004 Daniel et Maryse    01 2004 Au concours de belote entre Daniel-Jean Claude et A
                               Daniel aligne les kilomètres. Il n'est pas rare qu'il franchisse les 40 km dans la matinée. Maryse essaie de le suivre, ... mais de loin, elle va plus doucement ... surtout dans les côtes.
                               L'après-midi, "changement de roues de bicyclettes" pour Daniel qui doit se défendre avec Jean-Claude contre André et Jeanne, dans une partie de belote acharnée. Il terminera honorablement !

01 2004-08-27 Bernard dans l'équipe des verts

Aujourd'hui, j'ai troqué mon bonnet bleu pour jouer dans l'équipe des verts :

"20 aller-retour dans le sens de la longueur",

surveillé par Catherine, toujours de bonne humeur,

mais ne sachant pas "lire une carte routière",

elle qui "vient de Vénus".


01 2004 Catherine à l'Essuyage

Merci, Catherine, de ta gentillesse, de ta serviabilité, de ton humour "décapant" ; tu as été un ange pour nous ! Tu as su nous faire oublier nos misères.
Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Maladie
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 15:03
                         Durant 11 mois, d'octobre 2003 à septembre 2004, j'ai connu des personnes très sympathiques qui m'ont permis d'oublier des moments difficiles faits de douleurs physiques et psychiques, mais également de passer des moments agréables de convivialité, de camaraderie et parfois de franches rigolades.
  01 2004 Bernard se muscle et les autres se reposent  01 2003-10 Bernard visite la terrasse du 7e étage

Le matin en salle de kiné, pendant que je travaille mes muscles, les copines discutent, assises dans mon fauteuil. L'après-midi, sur la terrasse au 7e étage, je profite d'un peu de soleil.
 
01 2004-06-28 Départ de Daniel et Brigitte    01 2004-05-11 Sortie à la Régence avec Pino, Daniel, Bern
Le 28 juin, nous arrosons le départ de Daniel et Brigitte, en chambre, comme il se doit, et "sans alccol", dans le respect pur et dur du réglement. 
Parfois, l'un d'entre nous organise une sortie, comme ici à la Régence pour un repas "Cuisses de grenouilles". Ceux en fauteuil sont emmenés en voiture, les autres bénéficient du grand air pur. Cette  fois-là, c'était Pino qui officiait !

01 2004-05-25 Départ Georgette   01 2004-08-27 Retour de sortie Pizza
Pour le départ de Georgette, les épaulards se sont donné rendez-vous pour un apéro "sirop", Anne, Georgette, Daniel, Lucie, Simon, Antoine, Valérie et Arthur.

Le 27 août, la sortie d'un soir se fait en béquilles, je laisse le fauteuil sous le préau et je passe désormais de plus longs moments en béquilles. A force d'entraînement, j'ai acquis maintenant une certaine dextérité. Jean-Luc nous accompagnera aussi dans son fauteuil.


C'est le 9 septembre, il est temps de fêter avec Ralph et Jeanne notre départ de demain avec toute l'équipe des kinés sympas qui se sont occupés de nous, de façon si gentille et efficace.
Merci énormément à tous !
Un grand merci encore et une grosse bise à Emilie à qui je n'en veux pas d'avoir "débricolé mon trochanter" !
 

01-2004-09-09-La-encore--c-est-nous---JPG

Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Maladie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'un écrivain savoyard
  • Le blog d'un écrivain savoyard
  • : Activité littéraire de l'auteur. Activité des collectionneurs philatélistes, timbrés, cartophiles, génalogistes,... des Sources du Lac d'Annecy - Pays de Faverges (Haute-Savoie). Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur. Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien et après autorisation préalable de l'auteur.
  • Contact

Profil

  • Pajani Bernard-Marie
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges.
Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges. Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche