Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2018 3 26 /09 /septembre /2018 06:00

La fête du pain noir «Lo Pan Ner»

Dès le samedi 20 octobre, un livre sur les fours communaux sera disponible lors de la fête du Pain Noir «Lo Pan Ner», le pain noir en dialecte valdotain. Depuis 2016, la vallée d’Aoste organise, en octobre, de nombreux événements autour des fours traditionnels de villages et du pain noir. La prochaine édition aura lieu en octobre prochain. Elle se déroulera également dans les Bauges et en Suisse. Pour la première fois la commune de Faverges-Seythenex s'associera à l'événement coordonné par le PNR des Bauges.

Un livre sur les fours communaux

Depuis plusieurs années, Bernard Pajani collecte les infos sur les fours de la commune. Il en a recensé 22. Certains sont très bien entretenus et sont gérés par des associations qui en font un lieu de rassemblement convivial pour certaines occasions en cours d'année, autour d'une fournée.

La sortie de l'ouvrage est imminente et le documentaire, illustré de photos et divers documents sera bientôt disponible. L'ancien instituteur, assidu des archives départementales et documents anciens, où il puise ses sources, y présentera sa bibliographie déjà dense. Des publications de la section de généalogie de l'association Histoire et Patrimoine des Sources du Lac d'Annecy seront également présentés. Elles constituent une grande richesse pour les passionnés de généalogie et histoire locale. Ces publications sont disponibles à l'achat et également consultables lors des permanences de l'association, dans les grandes surfaces commerciales et à l'Office de Tourisme de Faverges.

Courriel phila.faverges74@wanadoo.fr site http://pajani.bernard.over-blog.com/

Pour préparer et échanger autour de cette manifestation, une réunion d’information a lieu à la médiathèque le samedi 2 juin à 11h. Vous avez des idées, des propositions pour faire vivre, le temps d’un week-end, les fours traditionnels ou mettre en valeur des savoir-faire, n’hésitez pas à venir les partager !

___________________________________________________________________

Les fours et le pain noir

De nombreux villages de la Vallée d’Aoste possèdent au moins un four communal. Autrefois, les familles venaient y cuire, à tour de rôle, leur pain de seigle pour leur propre consommation, en général une fois par an, au début de l’hiver.

Un pain simple, composé de blé et de seigle, peu levé, adapté à l’alimentation des familles qui se retrouvent isolées pendant les longs mois d’hiver.

Le traditionnel pain de farine de seigle est parfois agrémenté de châtaignes, de cumin ou de fruits secs.

Consommé frais, il dégage une délicieuse odeur mais autrefois, on pouvait le conserver pendant des mois entiers sur des râteliers en bois appelés “ratelë”. Pour couper ce pain, on utilisait et l’on utilise encore de nos jours, un outil spécial, une sorte de guillotine appelée la « copapan ». Avant de le consommer, il fallait le faire revenir dans du bouillon ou du lait chaud ou bien le faire tremper dans le jus de cuisson de la viande. Un aliment longue conservation, fait pour résister à l’épreuve du temps, comme de nombreux plats traditionnels de la Vallée d’Aoste.

Certains fours ont été restaurés et sont encore utilisés de nos jours. Véritable facteur de cohésion pour les habitants des villages, ils sont également un bon moyen de faire perdurer les traditions locales.

Tous les fours des villages concernés par cet événement sont géolocalisés sur le “site de la manifestation” : http://www.lopanner.com

 Bon de souscription à télécharger

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog d'un écrivain savoyard
  • : Activité littéraire de l'auteur. Activité des collectionneurs philatélistes, timbrés, cartophiles, généalogistes,... des Sources du Lac d'Annecy - Pays de Faverges (Haute-Savoie). Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur. Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien et après autorisation préalable de l'auteur.
  • Contact

Profil

  • Pajani Bernard-Marie
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges.
Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges. Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche