Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

« Halte au Harcèlement conjugal »

par M. A. R. CONSTANT

« Vie quotidienne d'un couple en rupture de contact »

Couverture Astrolabe

- œuvre de pure fiction -

Toute ressemblance avec des personnes vivantes ou ayant vécu serait pure coïncidence

et n'engage aucunement l'auteur ni d'éditeur

-------------

-  à paraître  - 

courriel : pajani.bernard-marie AT wanadoo.fr

adresse postale : Edition Bernard Pajani 24, chemin de Pré la Dame - 74210 Faverges

téléphone : 09 51 70 80 06

 

Avant lire :

Le jeudi 25 février 2010, le législateur (séances de l'Assemblée nationale du jour)est en train de prendre des mesures destinées à aider les victimes de violences conjugales à obtenir des autorités de meilleurs moyens de luttes contre leurs bourreaux. De nombreux articles de presse ne font état que des violences subies par les femmes, ce qui est d'une misanthropie flagrante. Loin de moi, la volonté de faire preuve à mon tour de misogynie manifeste, je tiens à apporter le témoignage d'une personne proche qui a subi durant de longs mois cette terrible épreuve, jusqu'à en perdre 30 kilos en quatre mois, soit un tiers de son poids.

 

- Le mardi 29 juin 2010, le parlement s'est prononcé. Lire : http://pajani.bernard.over-blog.com/article-violences-conjugales-le-parlement-s-est-prononce-53246934.html

 

- Jour après jour, le narrateur développe, sous un nom d'emprunt, sa vie devant les yeux du lecteur (ou de la lectrice courageuse) qui restera médusé d'apprendre et de comprendre les dessous et les travers d'un couple en rupture de contact, en rupture de vie, en rupture de société, ...

 

 

- Le titre de l'oeuvre de fiction pourrait être « Le Vide ordures », en référence à cet objet commun, présent dans tous les immeubles de la capitale et d'ailleurs, qui sert de nombreuses fois, chaque jour, à tout moment de la journée, parfois même la nuit, et qui fait un « boucan du diable » lorsque quelqu'un y jette une bouteille ... mais aussi, en référence à la personne atteinte de logorrhée l'amenant à déverser à flot continu ses insanités, à "vider ses ordures verbales"... tel que le lecteur pourra le découvrir.

 

- Il aurait pu être aussi « Fosse à purin », tel qu'on le dit et l'exprime en Savoie et dans nos campagnes, dont l'usage est plus commun. C'était là, dans ce lieu de puanteur et de vase immonde que nos ancêtres plongeaient les denrées ou objets périssables (parfois des animaux ou d'autres bestioles...) qu'ils voulaient faire disparaître définitivement. Il suffisait de ne jamais recourir à se servir de ce purin-là ...


Avertissement de l'éditeur

   

    Ayant subi un incessant harcèlement moral de la part de son épouse JESS*, MRC* a décidé de dévoiler les sévices moraux, physiques, psychiques et autres ... qu'il a subis de façon quotidienne, durant la longue période de son hospitalisation et par la suite, jusqu'au divorce, ... ainsi que dans tous les écrits aux tribunaux (jusqu'à la liquidation judicaire qui a duré plus de 5 ans : plus de 600 pages de harcèlement par procédures intempestives de la part d'une femme paranoïaque).


    MRC* est resté en fauteuil roulant durant 11 mois, d'octobre 2003 à septembre 2004, dans un centre de rééducation fonctionnelle à la suite d'une opération chirurgicale dénommée "SUGIOCA" non suivie de calcification de son fémur droit, ayant entraîné une seconde intervention avec mise en place d'une prothèse totale de hanche avec réinsertion du trochanter.


    L'épouvantable comportement de son épouse l'a contraint à écrire, jour après jour, minute par minute, son calvaire. Après sa sortie du Centre, parfois sous la dictée ironique de celle-ci qui ne se gênait pas pour le harceler, ayant mis au point une technique, à l'aide de quatre de ses copines célibataires, afin de l'évincer de leur maison commune de l'Ile de Ré*.


    Chapitre après chapitre, jour après jour, page après page, le lecteur pourra se rendre compte du comportement indécent d'une femme qui a mis tout en oeuvre pour se séparer de son mari infirme, prenant soin d'éviter tout témoin, cessant toute action physique ou verbale dès qu'une personne étrangère pouvait voir ou entendre.

(Les noms suivis de * ont été intentionnellement changés)

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog d'un écrivain savoyard
  • Le blog d'un écrivain savoyard
  • : Activité littéraire de l'auteur. Activité des collectionneurs philatélistes, timbrés, cartophiles, génalogistes,... des Sources du Lac d'Annecy - Pays de Faverges (Haute-Savoie). Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur. Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien et après autorisation préalable de l'auteur.
  • Contact

Profil

  • Pajani Bernard-Marie
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges.
Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges. Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche