Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 17:03

[...]

Selon Sophie Torrent, une des formes de violence psychologique les plus insidieuses consiste à manipuler l'homme en l'incitant à la violence physique. Si l'homme passe à l'acte, la loi se retourne contre lui. La femme violente possède là un atout décisif : la société la croit fondamentalement victime, qu'elle le soit réellement ou non. Et elle peut, sans trop d'ingéniosité, faire croire à son entourage que c'est son conjoint qui est violent.

[...]

L’homme met aussi en place des stratégies d’adaptation. Il se protège en anticipant le danger. Il se surinvestit dans son travail. Il se dépasse en développant des aptitudes à la patience, à la compassion ou au pardon qui lui procurent un sentiment de valorisation personnelle. Reste que l’inévitable finit par se produire. Six des sept hommes violentés interrogés se sont heureusement séparés de leur persécutrice. Pour sortir de l’engrenage, "l’homme doit avant tout prendre conscience qu’il est battu"

[...]

A la suite de ces agressions visant à éveiller sa violence, l'homme a avant tout peur de sa propre violence. Si l'homme frappe, la femme acquiert son statut de femme battue tout en pouvant continuer à violenter psychologiquement son conjoint qui, quant à lui, n'a pas d'armes juridiques immédiates pour être protégé de cette violence psychologique. La présence de ce potentiel de violence met l'homme dans une position de tension quotidienne. Il sait qu'un seul manque de maîtrise peut avoir des conséquence très lourdes. S'il est stigmatisé comme homme violent, il n'a notamment plus aucune chance d'obtenir la garde de ses enfants. Ce mécanisme est des plus violents car il fait de l'homme victime de la violence de sa compagne son propre ennemi. Il se met à craindre ses propres comportements et ses moyens de défense s'inhibent. "Je suis le plus fort, je dois me maîtriser".


[...]

Selon Sophie Torrent - mai 2003

Partager cet article

Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Livre "Leçons de vie"
commenter cet article

commentaires

passions et actu 14/12/2009 15:23


Bonjour,
Je viens de lire la réponse que vous  m'avez faite et je tiens à vous en remercier.
Oui la violence verbale est tout aussi épouvantable que la violence physique même si elle est moins visible.  L'idée d'une forme de chaîne solidaire paraît adaptée à un domaine aussi
vaste et il faut bien le dire douloureux. Donc ... je vais profiter de vos articles et les relayer en partie dans une rubrique personnelle.
Concernant les animaux, je me souviens avoir lu ( mais où ? ) l'histoire d'une famille de loups.
Le père, la mère et de jeunes louveteaux. L'un de ces jeunes s'est révélé en grandissant de plus en plus agressif. Un jour l'observateur qui menait  une étude ciblée sur l'organisation sociale
de ces animaux a remarqué l'espèce d'abattement de la mère ... Ce jour là le père a emmené le louveteau agressif et l'a tué. Sans sauvagerie, rapidement.
La conclusion était que les loups étaient capables de prévoir le danger pour leur espèce , provenant d'individus argneux et associaux. Sur le fond , cette histoire révèle un comportement et des
capacités de réflexion, de prévoyance extrêmement élaborés. Elle me reviens à l'esprit, je vous la transmets  ... Pardon pour la longueur de ce mot
Encore merci pour votre réponse  et bien cordialement


passions et actu 10/12/2009 17:32


Bonjour,

J'habite la région parisienne et je  viens de créer un blog qui, je l' espère réussira à grandir  avec le temps. Ces quelques mots pour me présenter rapidement.
J'apprécie beaucoup votre blog ( fond et forme ) que je viens pourtant de découvrir sur overblog où j'ai moi même ouvert  un blog il y a quelques jours.
Techniquement, j'ai encore beaucoup à apprendre ! En revanche sur le fond, ce type de violence que vous mettez en avant dans ces larges extraits sont l'une des raisons de mon site ( du léger, mais
aussi du malheureusement  du "sérieux" ). Je souhaite donc depuis quelques  réunir au fur et à mesure dans une rubrique de mon site tout ce qui peut se dire au sujet de la violence,
qu'elle soit entre hommes et femmes , dans la sphère privée ou professionnelle .... Toutes les violences se rejoignant.
MA DEMANDE : accepteriez vous que je reprenne, sur ma nouvelle rubrique  des extraits que vous présentez au sujet de la violence homme/ femme ?
Le cas échéant je mettrais bien sûr l'iidication de votre site.
Pardon d'avoir été un peu longue dans mon "commentaire" mais je n'ai pas relevé de contact possible par mail ?
Merci pour votre attention et bien cordialement


Pajani Bernard-Marie 13/12/2009 19:59


Bonjour, C'est bien aimablement que j'accepte que vous repreniez des passages de mon blog. En effet, plus nous serons nombreux à nous élever contre ces violences  - physiques, bien sûr ! -
mais aussi et surtout, pour ma part, verbales, plus nos politiques en tiendront compte lorsqu'une nouvelle loi viendra à l'assemblée. faisons connaître autour de nous, cette honte de l'être humain
que de vouloir faire plier son semblable par ce qui le distingue de la bête, "la parole". La violence physique existe aussi chez les animaux (ex : chiens) mais la violence verbale est le propre de
l'homme !!


Présentation

  • : Le blog d'un écrivain savoyard
  • Le blog d'un écrivain savoyard
  • : Activité littéraire de l'auteur. Activité des collectionneurs philatélistes, timbrés, cartophiles, génalogistes,... des Sources du Lac d'Annecy - Pays de Faverges (Haute-Savoie). Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur. Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien et après autorisation préalable de l'auteur.
  • Contact

Profil

  • Pajani Bernard-Marie
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges.
Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges. Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche