Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 07:00

 

Vous connaissez la dernière pub de Cuisinella qui met en scène une conjointe défenestrant son conjoint ?

Choquée, l’association Sos Hommes battus a saisi l’Autorité de Régulation de la Publicité Professionnelle (ARPP) le 28 juin dernier.

Mais circulez y a rien à voir ! l’ARPP la trouve « humoristique »

Jugez-en :

« Dans sa cuisine toute neuve, un homme se pâme de contentement. Par la fenêtre ouverte, on voit le foisonnement des arbres, ce qui dénote qu’on est en étage. Mais la maîtresse de maison arrive, l’air tendu. Brusquement et sans ménagement, elle jette l’homme par la fenêtre, puis s’écrie : « Là, c’est parfait ! ». On entend alors le slogan : « Cuisinella, des cuisines qui donnent envie ! ». La scène est un peu dédramatisée par le fait que l’homme revient par la porte, souriant bêtement, couvert de feuillages. »

Cuisinella présente cela comme un « spot décalé ».

Curieusement, le 2 septembre, l’ARPP a rejeté la saisine, pour le motif suivant :

« Le recours à l’exagération et au ton humoristique, puisque la femme se « débarrasse » de son mari uniquement pour admirer la perfection de la cuisine, tout comme le déroulé de la séquence qui reste exempte de danger puisque l’homme réapparaît visiblement indemne, rendent ce film acceptable pour la majeure partie du public. »

Effectivement, il y a un décalage. Ce décalage est de deux ordres :

  • la violence conjugale, qui est aujourd’hui un comportement honni socialement, dénoncé et combattu, est banalisée. Elle apparaît ici comme un rapport normal entre conjoints, de peu de conséquence puisque la victime s’en tire sans grand dommage, voire drôle comme certains le ressentent peut-être au vu de la dernière image ;

  • la prétendue non-participation des conjoints masculins aux tâches domestiques est également un comportement régulièrement dénoncé. Mais le spot va en sens inverse : ici, et même s’il semble motivé, l’homme est exclu, et avec violence, de ce champ domestique que représente la cuisine, comme si sa présence constituait un problème, et son éviction la bonne solution.

Un "ton humoristique" ?

Les adhérents de l’association sont, pour leur malheur, bien placés pour évaluer le film, et pour donner leur avis.

En effet :

  • la violence conjugale est par définition une « exagération ». C’est une réaction exagérée à un conflit. C’est bien pourquoi il n’est pas souhaitable de la présenter comme un comportement habituel, ni, a fortiori, amusant ;

  • « l’homme réapparaît visiblement indemne », certes, mais c’est seulement parce qu’on est dans une pub qui s’efforce de pondérer son excès. Dans la réalité il y a des morts et des blessés graves, que ce soit physiquement ou psychiquement. Il est scandaleux de donner à penser qu’une telle scène puisse bien se terminer ;

  • enfin, que signifie « la majeure partie du public » ? Quelle proportion de téléspectateurs ont vraiment envie de voir défiler sur leurs écrans des scènes de violence domestique ? Les enfants, dont on ne peut empêcher qu’ils soient confrontés à ce genre d’image, sont-ils en mesure d’apprécier ce qui, dans l’éjection d’un membre du couple (dans lequel ils voient l’équivalent du couple de leurs parents), relève de l’« humoristique » ?

  • L’explication du laxisme de l’ARPP, qui n’est pas systématique, est peut-être toute simple. Si la victime était la conjointe féminine, la saisine aurait reçu une réponse positive. Mais c’est le conjoint masculin qui subit, et à notre époque, l’image des hommes est tellement dégradée qu’effectivement, cette violence-là devient tout à fait « acceptable »

Alors, la réponse doit être aussi « humoristique » … Comme le dicton populaire le dit sagement « Entre deux maux, choisissez le moindre. »

Alors, Messieurs, « Entre deux cuisines, choisissez la meilleure publicité ».

Si vous achetez une cuisine Cuisinella, vous devez vous attendre à « passer par la fenêtre »

Tandis que si vous achetez une cuisine « Mobalpa », vous vivrez heureux en préparant de bons petits plats pour votre couple ou pour vous-même.

http://www.mobalpa.com/v5/mobalpa/accueil/

Vous y vivrez en couple heureuxCouple heureux de Mobalpa

en non sur le point de passer par la fenêtre.Homme-malheureux-de-Cuisinella.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Livre "Leçons de vie"
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'un écrivain savoyard
  • Le blog d'un écrivain savoyard
  • : Activité littéraire de l'auteur. Activité des collectionneurs philatélistes, timbrés, cartophiles, génalogistes,... des Sources du Lac d'Annecy - Pays de Faverges (Haute-Savoie). Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur. Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien et après autorisation préalable de l'auteur.
  • Contact

Profil

  • Pajani Bernard-Marie
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges.
Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges. Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche