Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 09:00

 

Répartition des ressourcesStop aux violences conjugales

 

La répartition des ressources est un domaine où il existe des différences marquées entre les sexes en terme de violence, la femme étant le plus souvent désavantagée et, par conséquent, dispose de moins de pouvoir d'indépendance.

Par ressources, il faut entendre entre autres les ressources financières, la formation professionnelle et le statut social. Par essence même, celui ou celle qui dispose le plus de ces ressources peut exercer le plus de violence en voulant imposer son pouvoir.

La possession des ressources peut aussi être un danger pour l'homme, à la différence de la femme. Si, pendant longtemps les témoignages ont montré que la perte de pouvoir et le risque d'une telle perte pouvait engendré des violences de la part de l'homme, aujourd'hui, les cas où les ressources financières de la femme sont nettement supérieures à celle de l'homme sont légions et les témoignages sont inversés.

Témoignage vivant :

Joséphine se plaint aux gendarmes d’avoir perdu la moitié de son salaire ; elle justifie, ainsi, son énervement et ses comportements agressifs. Le militaire compatit. Or, comme sa perte de salaire est supérieure à 5 %, non seulement, elle perçoit un complément de sa mutuelle, mais, en plus, sa banque, qui lui a concédé un prêt en 1999, prend en charge les échéances après 91 jours de perte de revenus. Joséphine se retrouve avec des gains mensuels supérieurs à ce qu’elle avait auparavant. Bien entendu, elle se garde bien de le dire devant le gendarme, ému par « la pauvre femme désargentée. »

Après mon audition, le fonctionnaire me demande si je connais le salaire exact de Joséphine : « 5.000, 6.000 F ? » me dit-il. Quand je lui réponds qu’elle gagne 12.000 F par mois avec les indemnités, il n’en revient pas. Je rajoute : «Dans notre communauté conjugale, elle participe selon ses revenus, comme le stipule la loi. Le pourcentage de sa participation est de 68 %. Le mien étant de 32 %. Ce qui veut dire qu’elle a un salaire supérieur à deux fois le mien. Qui doit se plaindre ? »

L’objectif principal de Joséphine semble bien de récupérer un maximum de « fric » ! Elle ne cesse de voler, cherche à accumuler tout ce qui lui permet de s’enrichir : les bagues en or, les objets en bronze, en étain, les cuillères en argent… Elle me reproche même, d’être l’héritier de mes parents, tandis qu’elle n’a pas eu d’héritage. Que lui dire quand elle se plaint d’avoir dû participer aux frais de la maison de retraite de sa mère ?

à suivre in « Le harcèlement moral » de Marc Robert CONSTANT

Partager cet article

Repost 0
Published by Pajani Bernard-Marie - dans Livre "Leçons de vie"
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'un écrivain savoyard
  • Le blog d'un écrivain savoyard
  • : Activité littéraire de l'auteur. Activité des collectionneurs philatélistes, timbrés, cartophiles, génalogistes,... des Sources du Lac d'Annecy - Pays de Faverges (Haute-Savoie). Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur. Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien et après autorisation préalable de l'auteur.
  • Contact

Profil

  • Pajani Bernard-Marie
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges.
Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges. Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche